demathieu bard

Suivi de la qualité de l’air sur le chantier de la future gare du Bourget.

Le projet

Construction au Bourget d’une gare de la future ligne 17 du Grand Paris Express.

Creusement d’un tunnel dans une ancienne zone industrielle.

}

Durée du projet : 36 mois

Les défis & enjeux

Les travaux prévus pouvaient contenir des composés organiques volatiles et plus particulièrement du benzène (toxique pour les riverains et les salariés du site).

Le maître d’ouvrage était soucieux d’un éventuel dégagement de cette substance pendant les travaux malgré des sondages exploratoires qui n’en avaient pas révélé la présence.

A

Besoin : suivre la poussière, les particules, les odeurs et les gaz.

Les solutions Com’in

Nous avons installé des capteurs d’air WT1 connectés à la plateforme NuisAlgo. La plateforme envoie des alertes à Com’in en cas de détection de BTX par le PID.

La nature précise est ensuite validée par un test sur site par tube colorimétrique (identification du benzène plutôt que du toluène ou du xylène).

placeholder

Vous souhaitez en savoir plus ?

Que vous ayez une question sur nos solutions ou souhaitiez simplement discuter, n’hésitez pas à contacter notre équipe par téléphone :

Vous préférez être rappelé ?